Les ménages français dépensent en moyenne 295€ par mois dans l’alimentation et deux tiers des achats sont effectués dans les grandes surfaces. Ce sont de gros chiffres et le secteur agroalimentaire pèse lourd en France !

Seulement, nous les citoyens Français, on est soucieux de notre alimentation. Et qu’est-ce qu’on demande ? Un étiquetage plus simple des produits de supermarché !

Il est en effet difficile de décrypter le tableau nutritionnel des produits… En réalité, sur le nombre de personnes qui regardent le tableau nutritionnel, 44% pensent l’avoir compris. Et on dit bien “pensent” ! Mais seules 27% de ces personnes l’ont réellement compris.

La cause ? Un tableau compliqué, avec pleins de chiffres différents et qui prend beaucoup trop de temps à lire au magasin. Du coup, impossible de savoir rapidement et efficacement si un produit est bon pour ta santé ou non.

Il était temps de créer une initiative : un système de classification des produits. Il était temps de créer un étiquetage clair, que tu peux comprendre en un coup d’œil, afin de choisir le meilleur paquet de céréales pour ton petit déjeuner !

On te présente…

Le Nutri-Score !

nutri score

Le Nutri-Score a été développé pour avoir une alimentation équilibrée

 

En réalité, on exagérè un peu avec le suspens. Ça fait depuis janvier 2016 que le Nutri-Score existe. Il s’agit d’un étiquetage nutritionnel, un logo qui a été mis en place par le gouvernement français, dans le but de lutter contre l’obésité et les maladies cardiovasculaires.

Comment ? En t’indiquant à travers un code et des lettres allant de A à E la qualité nutritionnelle d’un produit, selon ses aliments. Ce code couleur s’affiche sur les emballages. Plus il se rapproche de A, plus il est sain.

Pour résumer le Nutri-Score, c’est une note moyenne créée pour les produits industriels de grande consommation.

Les éléments qui font baisser la note nutritionnelle d’un produit sont le taux de sucre, les graisses saturées et le taux de sel. Tandis que la teneur en fruits et légumes, fibres, légumineuses, oléagineux (plantes) et protéines sont des éléments qui sont favorables pour la note finale du produit.

 

Reçois des codes promo de nos marques et restaurants partenaires !

Abonne toi pour recevoir des promos sur des produits artisanaux et restaurants.

 

Les avantages et désavantages du Nutri-Score

 

Avantages

Le Nutri-Score t’aide facilement à choisir le produit le moins nocif pour ta santé et te dit rapidement ceux que tu dois éviter dans les rayons. Ainsi, il poussera également les autres à choisir de meilleurs produits et à éviter les maladies cardiovasculaires.

Et puis il pousse les industriels à améliorer leurs produits ! Forcément, un sandwich industriel noté en E se vendra moins qu’un paquet concurrent avec la note de A. L’industriel ne verra alors pas d’autres choix que d’améliorer son produit pour ne pas perdre d’argent.

 

Désavantages

Bien qu’il y ait des avantages, le Nutri-Score ne prend pas en compte d’autres informations qui sont pourtant importants pour ta santé. Il ne compte pas dans sa notation les additifs par exemple, qui sont quand même blacklistés par les consommateurs !

Alors certes, les additifs, ce n’est pas obligatoire dans une moyenne nutritionnelle. Mais les Français veulent les éviter au maximum. Il aurait été alors judicieux de l’ajouter dans la note finale.

Autre désavantage : le Nutri-Score n’est pas toujours très “fair play”. En fait, il ne s’adapte pas aux différents types de produits. Prenons l’exemple d’une huile végétale. L’huile c’est gras et tu le sais. Mais on s’en fiche, car ce que tu souhaites avant tout, c’est d’acheter la meilleure huile du rayon pour ta cuisine.

Mais comme l’objectif du Nutri-Score, c’est de diminuer le taux d’obésité : toutes les huiles seront notées E, peu importe leur qualité ou leurs processus de fabrication… Certains produits seront donc stigmatisés par cette note.

Enfin, il ne faut pas oublier que c’est une moyenne nutritionnelle. Un produit pourra alors avoir une note plutôt correcte même si il contient beaucoup trop de sucres. En effet, il suffira d’avoir pleins de fibres ou autre pour augmenter la note du produit.

Ce qui signifie que même si tes céréales ont perdu beaucoup de nutriments pendant leur fabrication, elles pourront malgré ça, obtenir la moyenne.

Pour répondre à cette problématique, Jean-Michel Cohen, nutritionniste français, affirme que l’idéal aurait été de créer un code nutritionnel pour chaque catégorie de produits. De les noter par classe, plutôt que d’appliquer la même moyenne pour tous.

Peut-être qu’un autre système nutritionnel, plus poussé, sera créé dans les années à venir ? En attendant, bien qu’il ne soit pas parfait, le Nutri-Score reste une grande avancée pour le consommateur. Il serait donc judicieux de le mettre sérieusement en place.

 

Enfin une obligation de prévue pour le Nutri-Score en 2020 ?

 

commission europeenne nutri score

 

Et bien… Non, toujours pas. Cela fait des années que nous attendons un étiquetage plus clair et transparent, mais le Nutri-Score n’a pas encore gagné la bataille. Aucune loi n’impose sa présence sur les emballages.

Alors certes, il y a au total 115 entreprises en France qui se sont engagées à le mettre sur leurs produits, mais c’est une histoire d’image de marque. Si le Nutri-Score n’est toujours pas obligatoire, cela signifie que le lobbying des industries agro-alimentaires arrive encore à faire barrage à son obligation. “Les affaires sont les affaires” tu nous diras…

Cependant, ce combat entre les industriels et la santé publique commence à durer depuis fort trop longtemps. Le taux d’obésité et de maladies cardio-vasculaires augmente en France. De 1997 à 2009, le taux de personnes atteintes d’obésité est passée de 8.5% à 14,5%. Et en 2019, 6,5 millions de personnes en France sont considérées comme obèses.

Ce taux élevé d’obésité en France est principalement dû à la nourriture industrielle, fortement présente dans l’alimentation des français de plus en plus jeunes. Il est donc temps de cesser ce barrage au Nutri-Score, pour le bien de la santé publique !

 

Signons la pétition Nutri-Score UFC Que Choisir, pour une meilleure alimentation !

 

 

La célèbre association de consommateurs s’associe avec plusieurs autres associations européennes, pour enfin lutter contre la pression du lobbying alimentaire.

C’est pourquoi UFC Que Choisir a lancé une pétition en ligne pour demander à la commission européenne de rendre le Nutri-Score enfin obligatoire dans toute l’Europe !

Actuellement, la pétition a atteint 69 186 signatures.

Alors toi aussi, rejoins ce mouvement européen et viens signer cette pétition, pour un étiquetage plus clair et transparent dans les rayons !