Cela faisait depuis 1965, que le restaurant Paul Bocuse de Collonges-au-Mont-d’Or, possédait 3 étoiles au Guide Michelin. Il s’agit du plus grand restaurant qui appartenait au grand chef Bocuse, disparu depuis 2 ans et considéré comme une légende de la gastronomie française. Les fidèles acheteurs du Guide Michelin pourront donc retrouver le restaurant du chef dans la catégorie Deux Étoiles 2020.

 

Les critères du Guide Michelin sont jugés “toujours plus exigeants” par les professionnels de la gastronomie

 

marc veyrat guide michelin

 

Depuis son changement de direction, les critères du Guide Michelin sont remis en question par les chefs étoilés. Souvenez-vous déjà, Cyril Lignac avait fermé son restaurant étoilé et avait poussé un coup de gueule contre le guide Michelin.

« À partir du moment où le Michelin te distingue, tu n’es plus chez toi : tu fais la cuisine pour les inspecteurs. Tu as peur de perdre ton étoile, tu en veux une deuxième. Et ça, ça ne me convient plus » disait-il à nos confrères de Ouest France.

Marc Veyrat souhaitait également rendre au Guide Michelin les 3 étoiles qu’il lui ont été confiées, ce qui a été refusé par le Guide rouge. Il dénonçait une “profonde incompétence du Guide Michelin” :

Ils ont osé dire qu’on avait mis du cheddar (fromage anglais, ndlr) dans notre soufflé de reblochon, beaufort et tomme! Ils ont insulté la région, mes employés étaient fous!”.” “Vous êtes des imposteurs ne désirant que des clashes pour des raisons commerciales”.

Ce retrait de la troisième étoile du Restaurant Paul Bocuse fait l’effet d’une bombe dans le monde de la gastronomie. Et invite fortement à la remise en question des inspecteurs et du célèbre livre rouge. Les chefs étoilés, jugent les nouveaux critères du Guide Michelin beaucoup trop sévères et exigeants. Une fois une étoile acquise, ils ne se sentent plus capables de continuer à réaliser leur propre cuisine face à des notations jugées  “toujours plus élevées et contradictoires“. Le Guide met également une énorme pression aux restaurants gastronomiques, qui peuvent perdre leur clientèle du jour au lendemain si une étoile leur est retirée.

 

“La qualité du restaurant Paul Bocuse est toujours excellente. Mais elle n’est plus au niveau d’un 3 étoiles”

 

Bien avant le décès du très grand chef français Paul Bouse, les critiques disaient déjà que le restaurant de Collonges-au-Mont-d’Or n’était plus à la hauteur d’un 3 étoiles comme autrefois. Elisabeth Boucher-Anselin, directrice de la communication des activités gastronomiques et touristiques de Michelin, a déclaré que «des inspecteurs se sont rendus plusieurs fois en 2019 dans l’établissement» et ont conclu «que la qualité demeurait excellente mais plus au niveau d’un trois étoiles».

Paul Bocuse, décédé à 91 ans, laisse derrière lui un empire de la gastronomie, comptant la célèbre Auberge du Pont de Collonges, qui détenait 3 étoiles depuis 1965 sans discontinuer.

 

Les professionnels de la gastronomie sont sous le choc et jugent cette décision prise pour “faire le buzz”

 

Les chefs français et critiques gastronomiques sont horrifiés du retrait de cette étoile au Restaurant Paul Bocuse par le Guide Michelin. Périco Légasse, grand critique gastronomique français, juge que “cette décision a été prise pour faire le buzz“, “C’est comme si on apprenait que c’est l’archevêque de paris qui avait foutu le feu à Notre-Dame”,Le Guide Michelin vient de se suicider”.

 

Cette nouvelle est également très dure à accepter pour le chef des palais de l’Élysée Guillaume Gomez. Après avoir réagit au décès du chef André Daguin, il se confie sur ses heureux moments passés avec le chef Paul Bocuse.

 

paul bocuse troisieme etoile guide michelin

 

“Que de souvenirs dans cette belle maison. Ce soir, c’est la gastronomie française, un pan de notre culture, de notre histoire et de nos vies de chefs qui accompagnent la peine des équipes de cette grande famille de Collonges-au-Mont-d’Or. Tout le travail mené depuis des mois, pour être le plus rigoureusement en accord avec l’excellence n’aura pas été reconnu.

Je pense à mon ami Vincent Le Roux, à mes copains Meilleurs Ouvriers de France, François Pipala, Christophe Muller, Gilles Reinhardt et Olivier Couvin ainsi qu’aux équipes de salle, de pâtisserie et de cuisine qui n’ont pas démérité, à aucun moment pour satisfaire au mieux toutes celles et ceux qui passent les portes de ce temple de la cuisine française, des bons produits et de notre art de vivre. Je sais que vous continuerez de briller au premier plan de la gastronomie mondiale, comme vous le faites depuis plus de 55 ans…”.

 

Reçois des codes promo de nos marques et restaurants partenaires !

Abonne toi pour recevoir des promos sur des produits artisanaux et restaurants.