C’est le sujet phare du moment. Arrêter de manger de la viande ou continuer d’en manger… Manger de la viande tous les jours ou que pendant de grandes occasions… On t’aide à te repérer dans tout ça.

 

Manger de la viande est-il mauvais pour la santé ?

 

manger de la viande santé

 

Avant de répondre à cette question, il faut commencer par différencier les types de viande. Il y en a trois :

  • Viande blanche : veau, poulet, porc.
  • Viande rouge : canard, bœuf, cheval.
  • Charcuterie : saucisson, chorizo, bacon…

 

En réalité, c’est l’excès de consommation de viande qui est dangereuse pour la santé. Tout est une question de quantité ! La viande est importante dans une alimentation équilibrée car elle apporte une grande dose de protéines et de fer qui permet d’oxygéner nos tissus.

Mais cela ne signifie pas qu’il faut absolument manger de la viande pour être en bonne santé. Il existe en effet des alternatives végétales comme les lentilles, le riz ou encore le soja qui permettent d’apporter du fer ou des protéines à notre corps. Tout est une question de choix personnel !

Seulement, vérité scientifique : les légumineuses apportent moins de fer au corps que la viande. Si tu es donc végétarien, vegan ou que tu envisages de le devenir, sois généreux avec les légumineuses pour obtenir ta dose en fer et protéines quotidienne.

En tout cas, quand on parle de dangers de la viande, on met souvent la faute sur la viande rouge, car elle donnerait le cancer. En effet, il existe beaucoup de consommateurs qui mangent beaucoup trop de viande et surtout de viande rouge.

Notre corps est plus sensible aux viandes rouges comme le bœuf, le cheval ou le canard que la viande blanche. Manger trop de viande rouge augmente le risque de cancer du côlon, un des cancers les plus mortels en France. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons de la baisse de consommation de viande rouge dans notre pays.

Donc consommer de la viande à chaque repas, ce n’est pas la meilleure idée !

C’est pareil pour la charcuterie, sauf qu’il y a un point supplémentaire à prendre en compte : la charcuterie est très souvent nitritée ! Rare sont les fabricants qui n’ajoutent pas de nitrite de sodium dans leurs charcuteries. Que ce soit pour roser la viande ou la conserver, on retrouve cette fameuse substance chimique bien trop souvent dans nos saucissons préférés. Et ce n’est malheureusement pas le Nutri-Score qui indique s’il y a des additifs. On espère que le Nutri Score 2020 sera obligatoire. Tout se passe dans la liste d’ingrédients.

Et le sel nitrité inquiète énormément les scientifiques, qui le soupçonnent d’être cancérogène et même de créer des lésions sur l’ADN. Une substance chimique qui est donc à éviter au maximum !

 

Reçois des codes promo de nos marques et restaurants partenaires !

Abonne toi pour recevoir des promos sur des produits artisanaux et restaurants.

 

Combien de fois faut-il manger de la viande par semaine ?

 

barbecue

 

La viande, c’est comme tout aliment. Si on en abuse, elle devient néfaste pour la santé. Il est recommandé en moyenne sur la plupart des rapports scientifiques de manger :

  • De la viande blanche (veau, poulet, porc) : 3 fois max par semaine ;
  • De la viande rouge (canard, bœuf, cheval) : 2 fois max par semaine ;
  • De la charcuterie (saucisson, chorizo, bacon) : 2 fois max par semaine et 50g/jour grand max.

 

Finalement, tu peux manger de la viande tous les jours, mais pas à chaque repas et en petite quantité. En respectant ces doses, cela te ferait un repas par jour avec viande (si vraiment tu en es très friand). Ce qui est largement raisonnable !

 

Comment choisir sa viande pour une alimentation bonne pour la santé ?

 

viande crue

 

Concernant le choix de la viande, on évite les viandes congelées, plats préparés à base de viande et steak préparés de nos supermarchés. Il s’agit le plus souvent de viande de très basse qualité, remplie de toxines et d’antibiotiques, avec lesquels ont été traités les animaux.

Concernant les steaks, ce sont des reconstitutions de parties très maigres de plusieurs vaches laitières. Et oui, un steak industriel est un steak de… plusieurs vaches mélangées ! Miam.

De plus, la vache laitière n’est pas une race à viande, mais c’est moins cher pour l’industriel. Le steak sera alors peu savoureux et nutritif. D’ailleurs, si on voit beaucoup de steaks surgelés avec des taux de matières grasses à 20%,50%, etc, c’est pour l’alourdir et être plus rentable.

On privilégie donc les producteurs locaux et les bouchers ! Mais attention cependant, boucher ne veut pas forcément toujours dire artisan de qualité. Certaines boucheries font mauvaise réputation au métier de part leurs mauvais produits importés de l’autre bout du monde. Alors on hésite pas à se renseigner sur les avis sur internet, sur les labels et prix remportés (si il y en a) de l’établissement, ou même à poser des questions au boucher !

Si jamais tu ne peux pas acheter de la viande chez un boucher, voici quelques tips pour tes courses au supermarché :

  • Steaks hachés : prends le steak avec le moins de matières grasses possible. En général on se tourne vers du 20% de matières grasses. Et regarde les étiquettes pour t’assurer qu’il n’y a pas de protéines végétales ajoutées. Bah oui, quand on veut de la viande, on veut que de la viande !
  • Poulet : privilégie le Label Rouge et la mention “élevé en plein air“. Les animaux sont mieux élevés et la qualité est meilleure que du premier prix.
  • Saucissons : on scanne avec une application ou on lit l’étiquette pour éviter le nitrite de sodium ou E250. Mais il est partout en supermarché, alors bon courage à toi…
  • Préparations à base de viande (cordons bleus, nuggets, plats préparés..) : on lit les étiquettes afin d’éviter la mention “viande séparée mécaniquement“, car il s’agit de morceaux de cartilages réassemblés. Ce qui est inintéressant nutritionnellement parlant.

 

Au final, manger de la viande tous les jours, c’est le maximum du raisonnable. Mais si c’est chaque jour, c’est en petite quantité et une fois par jour. Mais surtout, il faut bien choisir sa viande !

Bon appétit !

 

 

 

Ne partez pas sans vos recettes pour survivre au confinement !

 

Télécharger